Déjà impliqués dans le dossier Kerher, Pini Zahavi et Fali Ramadani sont encore présents pour deux joueurs courtisés par le PSG : Wendell (Leverkusen) et Lobotka (Celta Vigo).

 

Comme annoncé, un rendez-vous a eu lieu ce matin entre Antero Henrique et Fali Ramadani à l’hôtel Georges V dans le 8ème arrondissement de Paris.

Wendell : un dossier aux multiples facettes

Alors que le PSG a abandonné la piste d‘Alex Sandro, Wendell, 25 ans, est aujourd’hui la piste la plus chaude. Présent depuis 2014 en Bundesliga au Bayer Leverkusen, Tuchel le connaît relativement bien et son profil a été validé auprès des dirigeants parisiens. Le coach allemand a ainsi sollicité Pini Zahavi et Fali Ramadani pour passer à l’action. Si le Bayer Leverkusen n’est pas opposé à une vente, le cinquième de l’exercice 2017/2018 ne compte pas brader son joueur.

Bras droit de Zahavi et ami d’Antero Henrique, Ramadani possède plusieurs casquettes dans ce dossier. Représentant à la fois Leverkusen et le joueur, il tente également de satisfaire le PSG. Mandaté par Leverkusen, il a expliqué en substance à Antero Henrique, qu’une offre de 45 millions d’euros conviendrait aux dirigeants allemands. Plus il obtiendra un prix fort, plus les commissions seront importantes. A ce jour, un désaccord – concernant la répartition des commissions – existe entre le père du joueur ainsi que son représentant et ZahaviRamadani. Malgré tout, le super agent se dit confiant sur l’issue du dossier.

Autre preuve de son implication, Ramadani est a recherche du successeur du Brésilien pour le Bayer. Le média allemand Sport1 confirmait cette information, et évoquait notamment des discussions avec Hambourg SV concernant Douglas Santos.

Lobotka : avenir lié à Rabiot

Courtisé par Naples en début de mercato, Stanislav Lobotka est toujours dans le viseur du PSG. Selon nos informations, Henrique a fait savoir lors du rendez-vous que le club recherchait en priorité un « box to box » ayant déjà joué la Ligue des Champions. Le Slovaque est plutôt considéré comme une piste secondaire. Sa venue est directement liée à l’avenir d’Adrien Rabiot.

En conflit avec Henrique, le club espère régler sa situation d’ici une dizaine de jours. Si tout restait en l’état, et que le PSG ne recrutait pas de milieu de terrain, le club pourrait repasser à l’offensive sur Lobtoka en fin de mercato. Le joueur possède une clause libératoire de 50 millions d’euros mais une offre aux alentours de 30 millions devrait convenir au club espagnol.

En cette fin de mercato, le club multiplie les rencontres, dans l’espoir d’apporter les recrues tant espérées par Thomas Tuchel.

Articles similaires