Seul véritable numéro 9 de l’effectif parisien, Edinson Cavani est aujourd’hui un joueur convoité de part son profil unique en Europe.

 

Cavani / PSG, situation floue

Cavani est devenu meilleur buteur de l’histoire du club la saison dernière après 5 saisons mais malgré cela il possède toujours certains détracteurs au sein du club, qui restent à l’écoute des offres potentielles.

D’un côté, certains clubs (Naples, Atletico) ont été mis au courant qu’une vente de Cavani pouvait se négocier si le PSG y trouvait son compte. En ce sens, Antero Henrique a mandaté plusieurs agents pour lui trouver une porte de sortie. De l’autre côté, le PSG a assuré au clan Cavani qu’il était un joueur indispensable pour le club et qu’il comptait sur lui la saison prochaine.

Montage financier du Napoli

El Matador est resté dans la mémoire des tifosi. Aurelio De Laurentiis, le président du Napoli, le considère comme un véritable héros de la ville et l’a érigé comme priorité en attaque.

Si le prix total du transfert est conséquent, le président Napolitain étudie différents montages financiers pour tenter de convaincre le club parisien. Concernant le salaire, les dirigeants souhaitent proposer un contrat longue durée afin qu’il soit étalé sur 4 ou 5 ans dans les comptes napolitains.

Priorité d’Ancelotti

Carlo Ancelotti a contacté le joueur à plusieurs reprises pour lui exposer le projet du club. L’ancien entraîneur parisien en a fait son choix numéro un devant Karim Benzema, qui lui n’est pas emballé à l’idée de rejoindre le Napoli.

Même si Edinson Cavani ne pense se pas pour l’instant à rompre son histoire d’amour avec le club parisien et ses fans, il est déçu du double discours tenu à son égard. De même, qu’il ne comprend pas les départs de ses amis Pastore (AS Roma) et Yuri (Athletic). Autre point non négligeable, le père d’Edi approuve ce transfert et ses enfants, dont il n’a pas la garde, y sont vivent désormais.