Thomas Tuchel souhaite engager un défenseur de renom supplémentaire, compte tenu des systèmes qu’il souhaitait mettre en place. Jérôme Boateng et Leonardo Bonucci sont les deux pistes privilégiées par le club. Les deux hommes font figure de recrues idéales aux yeux du nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain.

 

Thiago Silva et Marquinhos rassurés et emballés par le projet

A la recherche d’un défenseur central supplémentaire, les dirigeants du PSG, sur les conseils de Thomas Tuchel, ont établi une liste de profils bien précis. La qualité de la relance et la polyvalence font partie des aptitudes recherchées par l’entraîneur Allemand. Le natif de Krumbach aimerait pouvoir alterner dans une défense à 3 ou 4 défenseurs et en a informé courant mai son capitaine Thiago Silva ainsi que Marquinhos. Les deux ont informé leur entraîneur qu’ils n’auraient aucune réticence à jouer dans un nouveau système à trois derrière. Concernant Kimpembe, une rencontre est prévue à son retour de Russie juste avant de partir en vacances.

Boateng, intérêt mutuel 

Comme l’a récemment expliqué le directeur sportif Hasan Salihamidzic, le club bavarois est ouvert à une vente de Boateng en cas d’offre satisfaisante. Le PSG a déjà entamé les discussions avec le le Bayern au sujet de l’international Allemand. Parallèlement, le club parisien a proposé un contrat et ses représentants gèrent actuellement les différentes négociations.

L’intérêt est réciproque et Boateng est réceptif aux avances du club parisien. Durant le Mondial, il a échangé avec son coéquipier Julian Draxler qui en a profité pour lui vanter le projet parisien.

Bonucci, piste ardue

Si l’intérêt pour le défenseur milanais est lui aussi réel et que son envie de rejoindre Paris existe , le dossier s’avère plus difficile. Le joueur est la base du projet milanais, et le club s’appuie d’ailleurs sur sa présence pour attirer d’autres recrues. De plus, l’international italien avait promis en arrivant qu’il resterait longtemps au club. Et si les promesses des footballeurs n’ont que peu de poids, celle-ci n’est pas que parole en l’air. Le joueur, est le capitaine de la sélection italien et possède un profond attachement pour son pays. C’est l’une des raisons qui l’a poussé à signer au Milan AC alors que de grosses écuries européennes lui faisaient les yeux doux la saison passée.

Autre argument de poids qui aura son importance, son fils a une maladie rare et est actuellement suivi par un médecin italien, lui qui ne parle que cette langue. Financièrement, le joueur possède un contrat très intéressant puisqu’il perçoit un salaire de 7 millions d’euros nets par an par saison, avec une augmentation automatique d’un million d’euros chaque année. Enfin le Milan AC est loin d’avoir fait de son départ une priorité et envisage plutôt de céder d’autres éléments tels que Ricardo Rodriguez et André Silva.

Evan Ndicka approché

Formé à Auxerre, Evan Ndicka 18 ans, était l’un des premiers dossiers qu‘Antero Henrique avait pris en main l’an dernier. Le directeur sportif portugais a tenté une nouvelle fois ces dernières semaines d’attirer l’international français des moins de 20 ans. Pisté par Manchester City et Milan AC, ce colosse d’1,92m vient de s’engager à l’Eintrach Francfort pour 7 millions d’euros.

Thomas Tuchel a donc des idées précises de ce qu’il souhaite mettre en place du côté de la capitale, notamment en ce qui concerne le secteur défensif. Le club tente de satisfaire son entraîneur en attirant un profil censé être compétitif immédiatement.

Articles similaires