En contacts avancés avec le FC Barcelone, Adrien Rabiot a rencontré Antero Henrique et Thomas Tuchel pour faire le point sur son avenir. Cette réunion avait pour but de connaître les intentions de l’international français.

 

Double discours

Nous avions évoqué la volonté du Paris Saint-Germain de prolonger son titi parisien. De son côté, Adrien Rabiot a toujours donné sa priorité à son club de coeur. Mais le milieu parisien n’est pas prêt à prolonger son aventure au PSG dans n’importe quelles conditions. Si Véronique Rabiot ne s’est pas gênée pour entamer des négociations avec des cadors européens, la maman du milieu parisien a trouvé un accord salarial à hauteur de 600K€/an avec le FC Barcelone. En début de semaine, Eric Abidal et Pep Segura ont été aperçus à Paris. S’ils ont rencontré les dirigeants parisiens, ils en ont aussi profité pour discuter avec le clan Rabiot selon nos informations.

Tuchel compte sur lui

Après l’épisode des vacances précipitées précédées par son refus d’être réserviste en EDF pour la Coupe du Monde, Rabiot devait rencontrer Tuchel lors de la reprise de l’entraînement. Lors de cet entretien, Tuchel a tenu à affirmer au joueur qu’il comptait sur lui pour la saison à venir mais qu’il voulait connaître les intentions du milieu parisien. Il a également insisté sur le fait qu’il souhaitait évoluer dans plusieurs systèmes de jeu (notamment à 3 derrière) et c’était la raison pour laquelle il réclamait un défenseur supplémentaire. Si Rabiot a exprimé son désir de rester, il a aussi réaffirmé le souhait de ne plus occuper le poste de sentinelle pour la saison à venir et qu’il avait obtenu des garanties du club.

Mise au point avec Henrique, sans Veronique

Mis au courant des négociations avec le FC Barcelone, Antero Henrique a demandé à Rabiot de la clarté sur son futur. Souhaitant le prolonger depuis un an, le directeur sportif portugais a été irrité par certains types de comportements et l’a exprimé au principal intéressé. Le titi a une nouvelle fois expliqué qu’il souhaitait rester et prolonger au PSG, sous certaines conditions : le salaire réclamé doit être conforme à sa demande, il doit évoluer exclusivement au poste de relayeur. Voyant la prolongation battre de l’aile, Antero Henrique s’est dit ouvert à un départ ces dernières semaines l’a informé à différents clubs.

Informé des pourparlers entamés avec les différents clubs, Nasser Al-Khelaïfi souhaite prendre le dossier en main à son retour de Russie.

Articles similaires