Plus qu’un match à jouer et le Paris Saint-Germain tournera définitivement la page Emery. Le club débutera alors une nouvelle ère, celle de Thomas Tuchel qui a été officialisé ce lundi 14 mai par le club. L’allemand a eu le temps d’étudier les forces et faiblesses de l’équipe, et arrive avec des idées bien précises, tant sur le plan collectif qu’individuel, lui qui a obtenu les « pleins pouvoirs » de Doha.

 

Thiago Silva capitaine.

Thomas Tuchel n’a pas perdu de temps. Avant même que le club n’officialise sa venue sur le banc parisien, celui-ci a profité de son voyage dans la capitale pour rencontrer certains cadres de l’effectif parisien. Selon nos informations, il s’est ainsi entretenu avec Thiago Silva, le temps d’expliquer qu’il comptait toujours sur lui la saison prochaine, et qu’il envisageait de lui laisser le brassard de capitaine. S’exprimant dans un français qu’O Monstro avait parfois du mal à saisir, il a tout de même réussi à se faire comprendre. L’entraîneur a tout d’abord tenu à informer le Brésilien qu’il ne devait pas s’inquiéter si un défenseur central d’envergure arrivait car il lui a confié qu’il comptait instaurer des systèmes à trois ou quatre éléments. Durant cet entretien, l’Allemand a pu expliquer sa philosophie de jeu concernant ce poste. Une discussion appréciée par les deux hommes qui s’entendent déjà très bien. Silva a notamment trouvé que le coach avait d’excellentes connaissances de l’aspect défensif.

S’il a déjà pu également rencontrer  Antero Henrique, ce ne fut pas encore le cas de Verratti, Rabiot, Cavani, Mbappé et Marquinhos, les deux derniers ayant eu des impératifs . Ce n’est cependant que partie remise. D’autant plus que certains comme Rabiot ou Cavani souhaitent s’entretenir rapidement afin de savoir si leur avenir se dessinent encore à Paris. Enfin, Tuchel aura l’occasion d’évoquer l’avenir de Trapp et Draxler avec les deux protagonistes la semaine prochaine en Allemagne. Ce dernier sait déjà via son agent que son temps de jeu allait considérablement augmenter.

Tuchel a par ailleurs déjà eu l’occasion de discuter par téléphone avec Joao Alfonso, le chef de la cellule recrutement du club. Bras droit, d’Antero Henrique, le Portugais voyage un peu partout dans le monde, et notamment en Allemagne. Il est chargé de superviser les jeunes, étudier les nouvelles méthodes mises en place à l’étranger, s’en inspirer, les peaufiner et les transmettre au PSG. Très méticuleux, le coach Allemand a demandé à ses adjoints un audit sur les jeunes du centre de formation.

 

Tuchel a aussi rencontré Dani Alves, Neymar et Henrique

S’il sait se montrer ferme quand il le faut, il n’hésite pas à conseiller son effectif, les motiver, discuter, pour essayer de tirer le meilleur des forces en présence. C’est dans cette optique qu’il a profité de son passage dans la capitale parisienne pour rencontrer également Daniel Alves. Tuchel pense qu’en raison de l’âge, celui-ci doit moins s’épuiser et gérer ses courses, tout en se concentrant sur une tâche bien précise, à savoir attaquer, l’Allemand appréciant tout particulièrement les qualités offensives du brésilien. C’est pour cela qu’il ne compte pas le faire évoluer en tant que latéral droit dans une défense à quatre. Dani Alves a de son côté tenu à rassurer son nouvel entraîneur , l’informant qu’il reviendrait à son meilleur niveau rapidement. Le Brésilien aura un régime spécifique pour garder la forme malgré sa blessure.

D’autre part, le natif de Krumbach a reçu l’assurance des hauts dirigeants qataris, que Neymar serait parisien la saison prochaine. Il a également obtenu la garantie qu’il n’aurait pas un statut supérieur à celui du coach, même si ce dernier compte faire preuve d’un maximum de psychologie avec la superstar Brésilienne, tout comme avec les autres membres de l’effectif. Après lui avoir bien évidemment signifié son importance dans l’effectif, Tuchel a tenu à souligner au numéro 10 qu’il deviendra encore meilleur avec lui, et qu’il l’aiderait à progresser à vitesse grand V. Neymar lui a confirmé de son côté qu’il allait rester.

 

Les idées claires.

Fort d’un caractère autoritaire, le technicien arrive avec des idées claires, ne voulant laisser aucun paramètre au hasard. C’est ainsi qu’il a demandé un rapport individuel détaillé comprenant la taille et le poids de chaque joueur ainsi que leurs habitudes alimentaires, afin d’individualiser les repas de chacun. Végétarien, Tuchel s’impose des règles très strictes, et compte en faire de même aux joueurs, même s’il ne les privera pas totalement de viande.

On l’a compris, Tuchel aime avoir son mot à dire sur tout. Mais il reste avant tout un tacticien de talent. Connu pour ne pas rester figer dans un seul système de jeu, il compte en faire de même au PSG. Lors de ses différents entretiens avec les joueurs, il a fait part de sa volonté d’alterner entre plusieurs dispositifs. Dans le vestiaire, quelques joueurs avouent déjà se sentir moins à l’aise avec certains schémas tactiques, comme Verratti qui n’aime pas le milieu à deux. Thiago Silva en revanche, a annoncé au nouvel entraîneur qu’il n’aurait lui, aucun problème à s’adapter à l’ensemble des exigences de l’ancien de Mayence.

Thomas Tuchel arrive donc avec l’ambition de faire mieux que ses prédécesseurs, qui s’en sont allés en réalisant le quadruplé national. Il en faut toutefois plus pour effrayer l’allemand, qui commence doucement à avancer ses pions. Des entretiens concluants pour le moment, en attendant les véritables débuts de l’entraîneur qui sont tout particulièrement attendus.

Articles similaires