Après l’élimination en ligue des Champions, et toute l’agitation qui a entouré la rencontre face au Real Madrid, le Paris Saint-Germain est revenu à la routine quotidienne des compétitions nationales. Et si l’actualité du club est moins palpitante, elle n’en reste pas moins animée.

 

Rendez-vous prévu entre Areola – Henrique 

« Ne jamais perdre le contact avec les menues réalités quotidiennes, c’est là un principe qui permet de beaucoup durer » cette phrase du philosophe américain Louis Bromfield résume parfaitement l’état d’esprit qui règne actuellement au PSG. Car les dossiers que le club va devoir gérer d’ici à la fin de saison sont très nombreux et importants afin de permettre au club que le projet ne stagne pas, ni ne régresse. Et cela commence dès à présent avec le poste de gardien de but.

Nous vous avions fait part en septembre de discussions entamées pour une prolongation de contrat, qui avait été écartée momentanément par Areola à ce moment-là. Contrairement aux informations parues dans l’Equipe, Antero Henrique n’a depuis pas eu l’occasion d’évoquer l’avenir du portier parisien. Selon les nôtres, une réunion est prévue la semaine prochaine entre le directeur sportif Portugais et l’international français. Le club préfére vendre Kevin Trapp notamment en raison du quota requis de joueurs formés au club pour participer à la Ligue des champions. Tandis qu’Areola a déjà fait savoir qu’il ne souhaitait pas jouer les doublures l’an prochain et a pour objectif d’être titulaire lors de la Coupe du monde 2022. Sachant que dans le même temps, le PSG veut s’offrir les services d’un gardien de haut niveau…

L’actualité du PSG, c’est aussi les nombreux articles qui paraissent chaque jour dans les différents médias nationaux et internationaux. Si un grand nombre d’entre eux ont agacé les partenaires de Neymar, cette fois-ci les joueurs se sont amusés de celui paru dans Le Parisien et notamment le schéma des clans qu’il y aurait au sein du club. D’où les réponses sur le ton de l’humour via les réseaux sociaux de Rabiot et ses coéquipiers, afin de titiller le journal local. Ils n’hésiteront pas à reproduire ce type de réponse lorsque d’autres fake news seront publiées.

La Coupe du monde en ligne de mire

La Coupe du monde approche et elle est déjà dans la tête de beaucoup de joueurs. Conscient de cela, Emery souhait instaurer turnover régulier d’ici la fin de saison. Par ailleurs, le club a obtenu de bonnes nouvelles du Brésil. Neymar va mieux depuis son opération. Et s’il n’y a pas de date précise prévue pour son retour, le club est confiant quant à la possibilité qu’il rejoue avant la fin de saison. Le joueur souhaite également arriver à la Coupe du monde avec quelques matchs du PSG dans les jambes. Il souhaite notamment participer à la finale de la Coupe de France. En ce qui concerne les rumeurs de départ, les Brésiliens ont de nouveau affirmé à l’ensemble du groupe que Ney sera parisien la saison prochaine.

Une information n’est quant à elle pas passée inaperçue aujourd’hui. Alors qu’il s’est entraîné normalement ce matin, Pastore n’a pas été retenu dans le groupe qui se déplace à Nice. Selon nos informations, Pastore a eu une vive discussion avec Juan Carlos Carcedo, ne comprenant pas sa mise à l’écart pour le déplacement à Nice. Durant cet échange, l’adjoint d’Emery lui a reproché son implication insuffisante ces derniers temps. Le but est de toucher son égo afin de le pousser à s’investir d’avantage. Par ailleurs, la mise en place tactique du jour était la suivante : Areola, Alves Marquinhos, Kimpembe, Yuri – Lass, Rabiot Verratti, Di Maria, Cavani, Mbappé.

Le cas Pastore n’est pas isolé car Kurzawa avait lui aussi été écarté contre Metz en raison d’une attitude non conforme notamment avant le match face au Real. Par la suite, l’international français s’est excusé pour son comportement avant de refaire son apparition contre Angers. Le staff a également eu une discussion avec Julian Draxler suite à ses déclarations à la presse après l’élimination en Ligue des champions. Les choses sont depuis rentrées dans l’ordre avec l’international allemand.

 

À deux mois quasiment jour pour jour de la fin du championnat, le club va donc devoir gérer différents dossiers entre prolongations, départs, temps de jeu, etc. Tout cela alors qu’il reste encore trois compétitions à jouer et donc trois titres à ajouter au palmarès. Le PSG peut déjà se rapprocher un peu plus de l’un d’entre eux avec une bonne prestation demain à Nice.

 

Amir

Articles similaires