Rares sont les interviews des joueurs du PSG, et encore plus rares sont celles des dirigeants du club. Le match contre le real Madrid a permis de voir de nombreux parisiens s’exprimer dans divers médias nationaux et internationaux. C’est ainsi que Maxwell, d’habitude très discret, a offert deux interventions à la fois à Breaking foot sur SFR Sport 1 et Bein Sports.

 

Après quatre ans et demi excellents en tant que joueur, il apprend maintenant le métier de coordinateur sportif aux côtés de l’expérimenté Antero Henrique. Et parfois certaines décisions ne sont pas faciles à prendre comme ce fut le cas dans le dossier Lucas Moura. Un apprentissage douloureux affectivement, mais il sait faire la part des choses : « Le cas de Lucas a été difficile. Je suis vraiment proche de lui. Mais c’est un joueur qui n’a pas beaucoup joué, a expliqué Maxwell. Ça a été le cas le plus difficile à vivre, à gérer. Je voulais savoir comment me comporter. J’essaye d’être professionnel et honnête avec tout le monde. Il était attaché au club, le club était aussi attaché à lui. Il a construit une histoire magnifique ici. Mais c’est le foot. On change de club mais le respect continue toujours, des deux côtés. »

Maxwell en a également profité pour évoquer Neymar, aucun parisien ne pouvant échapper aux questions sur le prodige brésilien. « On s’est connu en sélection et il y a tout de suite eu une relation de respect », explique Maxwell malgré sa courte présence en sélection brésilienne (entre 2013 et 2014). « Je suis beaucoup plus âgé! » tempère Maxwell, il essaie toute fois de «l’aider au maximum » sans être non plus trop envahissant pour le joueur à qui il « laisse son espace pour vivre. »

Il évoque ensuite des rumeurs donnant Neymar car le joueur ne serait pas heureux au PSG « (Il est) très heureux à Paris(…) Il le démontre à chaque match par ses performances et chaque jour à l’entraînement. L’ambiance du vestiaire est magnifique. Je le vois toujours heureux et content.» Il invite cependant les supporters à ne pas siffler un joueur de l’équipe comme ce fut le cas pour Neymar contre Dijon « Tout le groupe a été touché. On ne veut jamais voir notre public siffler un de nos joueurs, peu importe qui. On représente le club (…) et on donne le meilleur pour le club. On a besoin du soutien complet des supporters. »

Nul doute que Maxwell a le profil pour devenir un grand directeur sportif. Son passé d’ancien joueur du PSG lui offre d’autant plus de légitimité auprès des joueurs et supporters. Il a néanmoins la modestie de se voir en apprentissage. Et ses propos devraient réjouir de nombreux parisiens attentifs à la situation de Neymar.

Articles similaires