Le quotidien britannique The Times donne son point de vue sur le traitement médiatique du Paris Saint-Germain en France ainsi que la dualité entre les nouveaux et les anciens médias. Voici notre traduction de l’article.

 

Une dualité naissante

Quand le PSG a, l’été dernier, explosé le record du transfert le plus cher de l’histoire en signant Neymar, l’attention des médias du monde entier était inévitable. Il est devenu un produit désiré par tous, à l’âge où les footballeurs sont de véritables entreprises de spectacle. Le PSG n’a jamais caché le fait qu’une partie du transfert avait pour but de monétiser l’image de Neymar, qui attire tous les regards. Par contre, ce qu’ils n’avaient peut-être pas anticipé, c’est que sa présence allait complètement focaliser le paysage médiatique français sur lui, et à la longue, déboucher sur un “combat“ média historique vs nouveau média (et donc tout un tas de mensonges, de fake news), comme on peut le voir dans la politique américaine. D’un coté on a L’Equipe et dans une moindre mesure Le Parisien qui sont accusés de mener une véritable cabale anti PSG. Ce qui a entrainé le véritable boycott de ces médias par les supporters du club depuis plusieurs mois avec même une un tifo « Boycott L’Equipe » lors de matches à domicile. Jusque-là, rien d’anormal, car les médias sont souvent accusés de partialité quand on parle de football et de toute la passion qu’il engendre.

 

Une rivalité affirmée 

Mais deux choses font que cette situation est différente de celles que l’on connaît habituellement :

–       Le journal L’Equipe est souvent attaqué par d’autres figures journalistiques du paysage footballistique français, comme Pierre Ménès, formé lui même à L’Equipe. C’est un fait rarissime. Les journalistes football peuvent de temps en temps se clasher, mais jamais ils ne s’accusent de partialité ou de mensonge.

–       L’émergence de médias alternatifs traitants de l’actualité du PSG. Le plus connu d’entre eux est Paris United (un site anonyme qui a débuté par un compte Twitter). Ce qui le distingue des autres est qu’il arrive constamment à divulguer les infos avant les autres grands médias, comme les signatures de Mbappé en août ou encore récemment Lass Diarra.

Un club qui fait vendre

Paris United a très souvent défendu le club et discrédité les infos négatives autour du PSG, a tel point que certains ont spéculé que ce compte servait de propagande aux dirigeants parisiens. Paris United a complétement nié cela dans une interview donnée au GFN France.com, ajoutant même qu’il n’y avait pas de “taupe au club.“ Tout cela est en rapport avec la montée en puissance du PSG et l’implication des Qataris dans le football français. D’un côté, tous les acteurs du football français et de la L1 profitent de la nouvelle puissance économique du PSG ainsi que les droits TV revalorisés par BeIN Sports. Tandis que de l’autre côté, la domination sportive et financière du PSG entraînent un ressentiment envers lui de plus en plus fort.

Et de ce point de vue,  le comportement de Neymar n’aide pas.  Il s’est chamaillé avec son coéquipier Edinson Cavani pour une histoire de pénalty et mercredi dernier contre Rennes, il a chambré des adversaires avec un contrôle du dos et un sombrero puis en faisant mine de relever un adversaire avant de retirer sa main. Neymar a précisé après le match que c’était juste de l’humour, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. La forte domination met les adversaires dans une position de frustration. Les énormes clubs attirent toujours plus de couverture médiatique sur eux et donc logiquement des éléments négatifs. Et dans tous les cas, les supporters ont un ressentiment fort envers ces médias. Mais ce qu’on est en train de vivre est tout nouveau : les médias qui se tournent les uns contre les autres, et l’émergence de nouveaux médias qui perturbent l’ordre établi.

Conclusion

L’article du Times aborde par bribes l’un des nombreux problèmes du Paris Saint-Germain, pris dans une convergence de luttes, comme on l’expliquera dans le livre qui lui est consacré et qui sortira le 27 mars 2018. Le fait qu’un média anglais réputé (Times) évoque l’environnement du PSG, quelques jours après un article de la Gazzetta Dello Sport, et de plusieurs enquêtes menées par divers médias espagnols (El Confidencial, Cadena Cope, AS) arrivant à la même conclusion, confortent nos informations. La vérité éclatera tôt ou tard.

Lien original : https://www.thetimes.co.uk/article/neymar-provokes-bitter-division-in-french-game-5sk0fg3vt?shareToken=b1e2522d7398f0450d5321e435fd178a

 

Raph23

Articles similaires