Le poste de gardien de but est un problème au Paris Saint-Germain depuis l’arrivée de QSI. Tour à tour, Nicolas Douchez, Salvatore Sirigu et Kévin Trapp ont été recrutés alors qu’Areola est revenu de divers prêts mais aucun de ces hommes n’a réussi à s’imposer dans le club de la capitale qui a des ambitions continentales.

 

A la base, l’idée d’Antero Henrique était de prendre un grand gardien la saison prochaine, et de faire une année de transition avec Pepe Reina, validé par le staff sur proposition du Portugais. Pour différentes raisons, le deal ne s’est pas effectué et Areola s’est imposé dans les cages parisiennes. Si l’avenir du portier tricolore se jouera dans les prochaines semaines, en Ligue des champions, le directeur sportif portugais anticipe et prépare la saison prochaine. Dans cette optique à long-terme, il reste focalisé sur Oblak.
 
Depuis quelques semaines, l’ancien portista a accéléré les négociations avec Miha Mlakar, l’agent du portier slovène. Même s’il ne souhaite pas payer la clause de 100 millions d’euros, il compte bien faire une offre conséquente pour obtenir le natif de Loka. Les Colchoneros sont d’accords pour le vendre, à condition d’obtenir un remplaçant de haut niveau. Jorge Mendes est également impliqué dans le dossier puisqu’il tente de trouver un gardien à l’Atletico Madrid. Les premières négociations tournent autour d’un salaire de 14 millions d’euros brut par an ainsi qu’une prime à la signature de 10 millions. Emballé par le projet parisien, Oblak est la priorité numéro 1 du PSG à ce jour. Un nouveau rendez-vous doit avoir lieu en Espagne dans les semaines à venir. Depuis son arrivée à l’Atletico, Oblak a disputé 100 matches de Liga. Pour seulement 54 buts encaissés. A 24 ans, il est le gardien à la valeur la plus élevée du foot européen, avec Neuer et De Gea.

Articles similaires