A l’approche de la sortie du livre «Révélation d’une Révolution, l’un de nos administrateurs s’est longuement confié au site Konbini.com. 

 

Comment est né Paris United ?

« Au départ, nous, les rédacteurs actuels de Paris United, disposions d’informations similaires dont la presse sportive ne pouvait pas bénéficier. De fil en aiguille, nous nous sommes rencontrés, puis nous avons décidé de lancer un compte Twitter afin de regrouper toutes ces informations. »

 

À cette époque, pensais-tu que cela prendrait autant d’ampleur ? Au point de devenir un des « médias » références des supporters parisiens ?

« Vues les informations dont nous disposions, on savait que ça pouvait potentiellement faire du bruit. L’été 2017 faramineux du PSG a fait le reste, en plus des réseaux sociaux comme rampe de lancement, qui sont un terrain idéal pour générer un contre-pouvoir. »

 

La question que tout le monde se pose : comment faites-vous ? Par quels moyens bénéficiez-vous de ces infos exclusives ?

« Croyez-vous sincèrement que l’on répondra à cette question ? Mais nous l’aurions aussi posée. Bien tenté (rires). »

 

Gagnez-vous de l’argent pour ce que vous faites ? Ou votre simple intérêt est d’informer vos fans ?

« Notre seul intérêt est d’informer les supporters parisiens. Rétablir des vérités qui ont besoin d’être dites. Maintenant, si nous devons gagner de l’argent, ça n’est pas un objectif mais ce sera une conséquence éventuelle. »

 

Vous avez, bien avant les autres médias, annoncé les arrivées de Neymar, Kylian Mbappé et plus récemment Lassana Diarra. Comment avez-vous travaillé sur ces dossiers ?

« On effectue un gros travail de vérification de sources, en fonction de leur niveau d’importance. Chaque information est recoupée plusieurs fois avant d’être sortie. Rien n’est effectué au hasard. Même si, parfois, certaines personnes ont pu nous reprocher de sortir une information trop vite, alors qu’un deal peut avorter au dernier moment. Le mercato est un jeu de dupes, tout est très mouvant. Il est extrêmement compliqué, voire impossible, d’avoir raison à tous les coups. La fiabilité se juge sur la longueur. »

Avez-vous déjà eu des ennuis avec la direction du PSG ?

« Oui, à notre détriment. Le Paris Saint-Germain, via son directeur de la communication, nous voit comme une potentielle menace. Notamment par un besoin, légitime d’ailleurs, de tout contrôler. Dernièrement, il imaginait que l’on puisse être des pirates informatiques. Aucun de nous n’a pourtant de compétences dans ce domaine (rires). Après avoir lu notre livre en entier, nous espérons qu’il puisse voir la situation différemment. 

« Peut-être comprendra-t-il certaines choses, dont il n’a pas forcément conscience aujourd’hui. Après, beaucoup de médias « mangent » sur la « bête » PSG, qui fait vivre l’actualité du sport en France. L’attitude du PSG à notre égard est donc parfaitement légitime. Il y a une méfiance qui se comprend. La branche qatarienne du PSG a le sentiment de faire énormément sportivement, sans bénéficier d’une grande valorisation. Ils ont en grande partie raison. La situation du PSG est compliquée. À un point que vous ne pouvez pas imaginer (rires). »

 

Pour voir la site de l’interview :

www.footballstories.konbini.com/entertainment/entretien-administrateur-paris-united/

 

Articles similaires

  • Sam

    C »est prevu pour quand la sortie du livre, c’est pour un cadeaux d’anniv pour un pote pour savoir si ça colle

    • Ludo Gofo

      27 mars

      • Sam

        cimer frero

  • Polo Kartell

    jolie travail, on sent que le discours change petit a petit aussi, vous ete moins « agressif » dans votre com, par rapport a la saison dernière,
    bravo, ca vous donne de l’épaisseur,

    pour ce qui est de votre futur, il y a de la place, on le voit avec les autres gros clubs europeen, qui ont tous au moins un medias qui « defend » les interets du club, bien sur le but n’est pas de devenir la pravda, denoncer des dysfonctionnements en interne c’est aussi le defendre, proteger l’institution psg au dela des gens qui y travaillent, et le psg en a grand besoin dans cette environnement mediatique plus focalisé sur le buzz que sur le travail de fond,

    encore une fois bravo, ca fait du bien a beaucoup de supporters