Vers un 442 contre Bordeaux ?

C’est en tout cas ce qui s’est passé hier lors de la mise en place tactique. Selon nos informations, les hommes d’Unai Emery ont évolué en 442 lors de la dernière séance d’entraînement . Tactique qui pourrait être reconduit face à Bordeaux au Parc des Princes.

Areola, qui enchaîne les bonnes prestations, était sans surprise dans les buts. Son travail avec Javi Garcia commence à porter ses fruits. Rappelons que l’entraîneur des gardiens a le soucis du détails, puisqu’il fournit aux portiers parisiens des informations sur les attaquants adverses via Clé USB. Yuri Berchiche et Alves ont évolué sur les côtés Kimpembe et Marquinhos ont complété la ligne de quatre défenseurs. Au milieu, le duo Verratti-Rabiot, étaient alignés. Devant cette ligne, on a retrouvé Neymar à gauche, et Angel Di Maria à droite. Enfin, Mbappé / Cavani étaient devant.

Pastore et Motta sont les deux gros absents de la rencontre. Notons que le club a proposé à Hatem Ben Arfa d’évoluer avec la CFA mais ce dernier a refusé. Il est lassé de cette situation au point de regretter de ne pas avoir signé en Turquie.
Leader en championnat, le Paris-Saint Germain compte bien poursuivre sa série d’invincibilité et prendre de l’avance sur ses concurrents directs.

Articles similaires

  • Pascal

    Bien fait pour sa gueule à Ben Harfa !

  • Expert Neymar #AnteroHustle

    Ben Arfa fils de pute

  • Se Queda mdrrrrrrr

    Il s’attendait à quoi ? ridicule

  • Ginesis

    J’étais au Parc. Verratti et Rabiot m’ont une nouvelle fois déçu. Le premier a perdu trop de ballons et s’est fait largement bougé. Il est d’ailleurs grandement responsable sur le but bordelais où il s’est fait enrhumé. Rabiot m’exaspère, il joue deux minutes et marche les cinq suivantes. Son manque d’activité et d’envie est criante. Et monsieur ne veut pas jouer sentinelle ? Non mais pour qui il se prend le gamin. Il ne progresse plus et paraît avoir 15 ans de plus. Il n’a pas le mental pour devenir un futur grand.
    Di Maria s’est montré médiocre et a raté (presque) tout ce qu’il a entrepris. Et il se cache quand il faut défendre. Meunier a commis une faute évitable et vraiment bête à l’origine du pénalty. Enfin Aréola aurait dû plonger sur sa gauche (un gaucher tire huit fois sur dix à sa droite).

  • Le LapinouMaské