Le destin du PSG passe-t-il par les Abruzzes ? On se souvient tous de l’arrivée de Marco Verratti dans la capitale française, à la surprise générale, et le flair de Leonardo pour avoir réussi à dénicher un tel talent au nez et à la barbe des grands clubs italiens. Mais ce qu’on connait moins, est l’importance dans ce dossier qu’avait eu le frère de l’Emir Tamim Al-Thani. L’histoire pourrait prêter à sourire, et elle est pourtant parfaitement réelle. Grand fan de foot, et présent à Pescara ce jour-là car de passage en Italie, l’homme assiste à une rencontre du club local, alors en Serie B et entraîné par Zdenek Zeman. Cette saison-là, Pescara impressionne l’Italie de son foot ultra offensif, emmené par un trio de folie Immobile-Verratti-Insigne. Impressionnant sur le terrain, le milieu de poche éblouit le frère de l’Emir (comme sans doute tout le monde l’aurait été) et glissera plus tard son nom à Leonardo, avec la suite que l’on connaît…

Un gros travail de scouting à prévoir

On ne sait si l’histoire se reproduira, mais des émissaires du club parisien ont observé à plusieurs reprises le milieu de terrain italien, Ferdinando Del Sole (19 ans), qui joue lui aussi à Pescara. Il y a deux jours encore, ils étaient présents au Stade Adriatico pour assister à la victoire écrasante des Biancazzuri face à Foggia. Cet ailier virevoltant est devenu titulaire sous les ordres de Zeman, revenu à la direction sportive du club des Abruzzes cette année. Le joueur a bien grandi en taille et pris physiquement, alors qu’il était plutôt frêle à ses débuts. Outre Del Sole, le PSG se penche sur un autre joueur offensif italien : Pietro Pellegri, attaquant du Genoa qui est supervisé depuis de longues semaines.

Plus généralement, la politique sportive du Paris Saint-Germain va changer dans les prochaines années. Après ce mercato historique, chacun doit bien comprendre qu’engager de telles sommes d’argent ne se reproduira pas de sitôt. Le club parisien a sorti le carnet de chèques car il pense que réunir des joueurs aussi extraordinaires que Neymar et Mbappé est une opportunité historique, qui ne se reproduira sans doute jamais. Le PSG dispose désormais d’une équipe jeune, talentueuse, et espère désormais remporter la Ligue des champions dans les prochaines saisons avec le groupe sportif qu’il a mis six ans à constituer. Si la direction sportive sera à l’affût de la moindre opportunité sur le marché en cas de nécessité (gardien ou autre), l’idée du club va être maintenant d’investir sur de jeunes prodiges à travers le monde. C’est la mission que Antero Henrique a notamment confié à Joao Luis Afonso, qui a pris la tête du département scouting cet été. Conscient des nombreuses défaillances du club ces dernières années, l’ancien directeur sportif de Porto a effectué un audit en juin qui l’a conduit à redynamiser certains secteurs clés du club (formation, scouting, staff technique). Ce n’est qu’un début.

A.C